Exemples de questions / réponses de la nouvelle épreuve du Code de la route.

Question 1

Bonne(s) réponse(s) : B

Le ralentissement permet de maîtriser la trajectoire. CAPACITE DE PERCEPTION ET D’EVALUATION Le conducteur doit être capable d’adapter l’allure de son véhicule avant de serrer à droite (et éventuellement s’arrêter) en empiétant éventuellement sur l’accotement dont il ne connaît pas la nature afin de garantir la sécurité pendant le croisement. Si le conducteur serre à droite avant de ralentir, il prend le risque de perdre le contrôle de son véhicule.

Question 2

Bonne(s) réponse(s) : A

Si mon régulateur est équipé de cette fonctionnalité « aide au maintien des distances de sécurité », en le réglant à 90 km/h, le système va contrôler automatiquement la distance qui me sépare du véhicule qui me précède et ralentir automatiquement si besoin. NOUVELLES TECHNOLOGIES En s’appuyant sur les informations fournies par un capteur radar, le système enregistre la situation devant le véhicule. Si le conducteur se rapproche du véhicule qui le précède, le système ralentit légèrement pour maintenir la distance minimum par rapport au véhicule qui précède.

Question 3

Bonne(s) réponse(s) : C

Le piéton situé entre les deux véhicules en stationnement s’apprête à traverser sans regarder dans ma direction et sans assurance qu’il m’ait vu. Je suis donc particulièrement vigilant par rapport à cet usager vulnérable. CONSCIENCE DES RISQUES LIES AUX USAGERS VULNERABLES Au-delà de la règle, le conducteur doit être capable de détecter les zones potentiellement dangereuses. La prise en compte des comportements des usagers vulnérables en fait partie.

Question 4

Bonne(s) réponse(s) : A, C

Dans mes déplacements de nuit je dois être attentif à la route tout en respectant les autres usagers. J’aperçois les feux d’un véhicule circulant en face, donc je maintiens mes feux de croisement pour ne pas éblouir le conducteur et je porte mon regard vers l’accotement droit pour ne pas être ébloui. CONSCIENCE DES RISQUES LIES A LA CONDUITE DE NUIT Le conducteur doit connaître la règle d’utilisation des feux, notamment lors des croisements, et doit aussi être conscient des risques liés à la conduite de nuit.

 

Question 5

Bonne(s) réponse(s) : A

Venant de traverser une zone où la vitesse était limitée à 70 km/h, je peux reprendre une allure réglementaire (80 ou 90 km/h selon mon statut de jeune conducteur ou non), en fonction des conditions de circulation, après ce panneau. CONNAISSANCE DE LA RÉGLEMENTATION La nouvelle banque de questions de l’examen du code de la route s’attache à moderniser la forme des questions, y compris sur des thématiques qui pré-existaient dans la banque de questions précédente. Ici, le visuel met le candidat en situation réelle de conduite, plutôt que le confronter, comme c’était le cas auparavant, au seul panneau et à la connaissance de sa signification. En effet, si la banque de questions est nouvelle, le Code de la route est inchangé.